L’école de théâtre des Alpes Mancelles à St Aubin

Exercices d'improvisation pour les jeunes comédiens

Exercices d’improvisation pour les jeunes comédiens

“C’est le moment que nous attendons toute la semaine !”

Tous les samedis après-midi, dans la salle des associations résonnent les rires et les mots des jeunes filles et garçons de l’atelier de théâtre. C’est le moment qu’ils attendent toute la semaine, disent-ils, le moment de se retrouver autour d’une passion commune : faire du théâtre et de l’improvisation avec leur metteur en scène Stephan Hersoen. “Nous sommes motivés. Le cours est convivial et nous nous amusons bien.” déclarent unanimement les jeunes comédiens.
Cependant, même si l’improvisation laisse une grande liberté aux comédiens sur la scène, elle est très réglée. Improviser n’est pas faire n’importe quoi. Venues un samedi pour les interviewer, nous avons pu constater le sérieux et le travail effectué par les adolescents.
Un des exercices, au cours de la séance, consiste pour un ou une jeune à être le metteur en scène critique, tandis que deux ou trois autres improvisent sur un thème ou un mot choisis par leurs camarades. Nous avons assisté ce jour-là à une improvisation sur les mots : “table basse” et avons été épatées par l’imagination des comédiens, leur discipline et la pertinence de leur regard sur le travail des autres.

“On est libre. Il n’y a pas de jugement entre nous.”

“On est libre. Il n’y a pas de jugement entre nous.” lance une comédienne. C’est ce qui plait à ces jeunes qui pour la plupart sont venus au théâtre pour gagner de la confiance en soi. Cela semble réussi.
Leur metteur en scène a une philosophie : “Evoluer et travailler sans s’en rendre compte, de façon ludique, en abordant toutes les contraintes du jeu théâtral. Il est important que les jeunes prennent du plaisir dans ce qu’ils font.”
En effet, pour Stephan Hersoen, dans une société où la réussite compte plus que tout, il est important que les jeunes apprennent qu’il y a du positif à retirer des échecs. Se tromper, c’est avancer et il y a toujours à découvrir et à inventer à partir d’une erreur ou d’un échec.

Les Va-nu-pieds, une troupe qui a la pêche.

Les motivations des adultes, femmes et hommes âgés de 20 à 66 ans, sont très proches de celles des jeunes : “ça donne la pêche de se retrouver chaque semaine !” clame un comédien. Les autres ajoutent : “On aime le côté inattendu de l’impro. Ici, chacun trouve sa place et chacun donne sa place à l’autre. On est libre d’être soi-même.” Les maîtres mots du metteur en scène et des comédiens sont : écoute, considération, concentration, attention, ici et maintenant.
Le groupe a visiblement du plaisir à se retrouver dans une ambiance peu conventionnelle mais non dénuée de sérieux et de cadre. Ainsi, la séance commence invariablement par des échauffements, du travail sur les réflexes, la voix, l’articulation.

représentation lors des tréteaux d'été devant la mairie

En représentation lors des tréteaux d’été devant la mairie

“A Saint-Aubin, nous avons une belle salle de répétition.”

Les Va-nu-pieds se sentent bien à Saint-Aubin : “La salle est belle et lorsqu’il fait beau, les répétitions peuvent avoir lieu dans la cour.”
C’est dans cette cour qu’ils ont donné une représentation de leur adaptation des textes de Denise Bonal, “Attentes de gare”.
Deux autres spectacles de création ont également été joués l’an passé d’après des textes d’auteur ou écrits par la troupe.

“On aime le côté inattendu de l’impro.”

En 2017, les Va-nu-pieds ont rencontré les Impropos de Saint-Pierre-des-Nids lors de deux matchs d’improvisation, dont un à domicile sous le châpiteau de Mimulus. C’est la seule troupe de la région du nord de la Sarthe à pratiquer l’improvisation de façon similaire.
Pas de concurrence, pas d’ambiance tendue entre les deux équipes et leurs supporters ! Au contraire, les deux troupes amies et complices partagent un repas après le match.

L’Ecole de Théâtre des Alpes Mancelles est une association créée en 2010. Son metteur en scène et créateur est Stéphan Hoersen.
La troupe des Gavroches du rire est constituée de jeunes filles et garçons âgés de 11 à 18 ans. Certains sont présents depuis sa création.
Les adolescents se retrouvent à la salle des associations le samedi entre 16 et 19 heures. Ils peuvent venir pour une heure trente ou pour trois heures.
Des ateliers ont également lieu pour les plus jeunes le samedi entre 14h30 et 16h.
La troupe des adultes, les Va-nu-pieds, existe depuis cinq ans. Elle se réunit chaque semaine pour une séance de deux heures, le mercredi à 20h.
Les inscriptions se font à la rentrée de septembre, mais sont possibles tout au long de l’année. contact : Stephan Hoersen 06 22 09 47 34

article paru dans la Gazette de janvier 2018