Conférence : Les rapaces nocturnes, avec la LPO

Vendredi 16 janvier, la commune de St Aubin et la Ligue de Protection des Oiseaux proposaient, dans le cadre de l’opération « Une année à la rencontre des oiseaux », une conférence sur les rapaces nocturnes.

Une soixantaine de personnes enfants et adultes ont assisté à la soirée qui se déroula en trois parties :

– Lors de la première partie, Monsieur Lacampagne, responsable de la LPO Sarthe, exposa les caractéristiques des rapaces nocturnes sous forme d’un diaporama.

– La  deuxième partie permit, à partir de magnifiques photos de photographes locaux (Gérard Carreau et Patrick Houalet) de voir les espèces dans leur milieu.  Les menaces concernant nos rapaces nocturnes ainsi que les mesures de protection possibles ont été exposées à un public captivé.photo JL enfants

– Enfin, le troisième temps fut consacré à l’enquête nationale 2015-2017 sur les rapaces nocturnes. Cette enquête doit permettre d’accroître et d’affiner les connaissances sur l’état des populations et de dégager les tendances et évolutions des rapaces nocturnes de France. Il a donc pour vocation d’orienter les stratégies de conservation des rapaces. Il s’avère notamment être un outil efficace pour déceler d’éventuels déclins et permettre de réagir rapidement. Il est donc un fabuleux outil de connaissance au service de la conservation des rapaces.

A la fin de la conférence, l’assistance a pu poser des questions à Monsieur Lacampagne qui a notamment expliqué ce qu’il faut faire si vous trouvez un rapace blessé ou tombé du nid.

Si vous trouvez un rapace blessé, vous pouvez le ramasser en prenant toutes les précautions afin qu’il ne vous blesse pas avec ses griffes ou son bec (gants, couvertures) et appeler la LPO au 02.43.85.96.65. On vous donnera l’adresse d’un vétérinaire pouvant prendre en charge l’animal.

Jeune chouette hulotte - photo : P. Houalet

Jeune chouette hulotte – photo : P. Houalet

Si vous trouvez un petit tombé du nid, ne l’emportez surtout pas. Déposez le sur une branche assez haute de l’arbre sous lequel vous l’avez trouvé. Ses parents viendront le nourrir. En effet, en grossissant les petits rapaces sont à l’étroit dans le nid et ils doivent en sortir pour s’installer sur les branches environnantes. Toutefois, ne sachant pas encore voler, ils leur arrivent de tomber par terre où ils sont à la merci du premier prédateur passant par là.

Un nichoir à effraies fabriqué par un bénévole de la LPO et devant être prochainement installé chez un adhérent saint-aubinois était exposé et chacun a pu le « visiter ». Les effraies nichent dans les granges, les clochers, les ruines. Ces habitats étant plus difficiles à trouver ou devenus inaccessibles actuellement, il est possible d’installer un nichoir dans son grenier ou dans sa ferme. Un couple d’effraies est formé pour la vie. Il peut avoir deux nichées par an, de deux à huit petits. La moitié des petites effraies n’atteignent pas un an. Une chouette effraie peut vivre dix ans.

Interrogé par un agriculteur, Monsieur Lacampagne indique qu’il est tout à fait possible d’installer un nichoir à effraies près d’une parcelle agricole envahie par les mulots ou les campagnols. Un couple d’effraies nourrissant ses petits tue environ trois mille cinq cents petits rongeurs en une saison.

A l’issue de la soirée, les échanges se sont poursuivis autour d’un verre de l’amitié offert par la commune. La LPO, quant à elle, proposait une table de presse avec ses publications (revues et livres sur la biodiversité, les oiseaux et bien d’autres sujets passionnants..) et offrait aux enfants un exemplaire de « L’oiseau magazine » et des autocollants.

Nous attendons avec impatience le dimanche 29 mars pour nous initier à la reconnaissance du chant des oiseaux.

La LPO est une association nationale reconnue d’utilité publique ayant pour objectif « la protection des oiseaux et des écosystèmes dont ils dépendent et, en particulier, la faune et la flore qui y sont associées. »

site de la LPO : https://www.lpo.fr/ et site de la LPO Sarthe : http://sarthe.lpo.fr/index.htm

 La LPO édite un magazine « Rapaces de France » dont vous pouvez consulter le sommaire sur ce lien : https://www.lpo.fr/rapaces-de-france/rapaces-de-france-nd16